Wednesday March 17, 2021

Depuis la mort de son mari, Um Bashir est l’unique pourvoyeur de ses 7 enfants, avec lesquels elle vit dans un camp pour personnes déplacées dans le nord de la Syrie. La famille vit dans la peur ; la vie dans un camp est effrayante pour une veuve et ses enfants.

 

Se sentir en danger

« Quand nous allons dormir la nuit, nous avons tous très peur. Nous ressentons encore plus l’absence de mon mari la nuit, et cela nous fait ressentir l’insécurité. »

Elle élève seule ses enfants dans un camp à l’ouest d’Idlib, où ils vivent dans la pauvreté. Son fils, Ahmed, a 11 ans et a un handicap qui nécessite des soins à plein temps. Elle décrit leur routine quotidienne et difficile :

« Ahmed a besoin de médicaments, mais je n’en ai pas les moyens. Il dort pendant de longues périodes et pleure très souvent. Chaque matin, je change ses vêtements, je lui donne ses médicaments et je lui apporte un petit déjeuner. Il adore le thé. Il aime aussi entendre le Coran. »

 

Aller au lit avec l’estomac vide

La vie a été extrêmement difficile pour la famille. Ils ont fui leur maison alors que des balles et des bombes pleuvaient, terrorisés par les bruits forts et les avions au-dessus de leur tête. Au moment où ils sont arrivés au camp dans lequel ils sont actuellement hébergés, ils ont été déplacés à plusieurs reprises. La pauvreté et la faim sont leurs compagnons constants.

 

« Au fur et à mesure que les jours se passent, mes enfants dorment sans dîner parce que nous vivons dans la pauvreté. »

Pour soutenir ses enfants, Um Bashir travaille pour un salaire quotidien, en cueillant des légumes. Elle a pu utiliser une partie de cet argent pour acheter des fournitures scolaires pour ses jeunes filles, qu’elle a envoyées à l’école. Elle travaille actuellement sur la récolte d’olives avec ses autres filles, nous disant : « Je fais de mon mieux à la maison et je suis reconnaissante pour la patience de mes enfants. »

Les combats de l’hiver

Malheureusement, Um Bashir ne peut toujours pas gagner suffisamment pour avoir assez de nourriture ou de médicaments, et le rude hiver syrien rend la vie encore plus difficile.

« Pendant l’hiver, j’ai besoin de bois de chauffage pour garder mes enfants au chaud. Lorsque le bois de chauffage n’est pas disponible, je brûle de vieux vêtements usés pour que mes enfants puissent rester au chaud. Mes enfants m’ont demandé des vêtements d’hiver mais je n’ai pas les moyens de les acheter. »

 

Les craintes du coronavirus

La pandémie covid-19 a également aggravé les nombreuses difficultés auxquelles les familles sont confrontées, de la maladie et la mort. Les conditions dans le camp rendent difficile le suivi des directives sanitaires, mais Um Bashir fait tout ce qu’elle peut pour se protéger et protéger ses enfants.

« Je m’assure que mes enfants portent des masques, nettoient leurs mains avec du savon et ne se mélangent à personne, pour les prévenir d’être infectés. Si quelqu’un est infecté, je ne sais pas quoi faire. Il n’y a pas d’espace ici pour s’isoler, à l’exception de notre petite tente, donc j’ai très peur de ce qui pourrait arriver à mes enfants pendant cette épidémie. »

 

« J’espère que le peuple syrien se sentira en sécurité »

Islamic Relief a fourni une aide d’urgence aux familles de la région. Um Bashir a reçu des colis alimentaires, des kits d’hygiène, de la viande fraîche du Qurbani, un matelas, des prélarts et des couvertures. La nourriture est très chère en Syrie, en particulier les produits de base tels que les céréales, le sucre et le riz.  Donc, les colis alimentaires font une grande différence pour les familles qui luttent pour trouver de la nourriture.

« Les colis alimentaires que nous recevons nous aident à alléger notre fardeau. Après 10 ans de crise, j’espère que Dieu délivrera le peuple syrien afin que nous puissions retourner dans notre pays et aller de l’avant avec nos vies en paix. »

Dans le cadre de notre vaste réponse humanitaire à la crise en Syrie, Islamic Relief a fourni de la nourriture et du pain fraîchement cuit, atteignant plus de 770 000 personnes pour la seule année 2020. Avec votre aide, nous continuerons d’être une bouée de vie pour ceux qui souffrent encore après une décennie de crise : Faites un don à notre appel pour la Syrie.

© Islamic Relief © 2022 | Tous droits réservés | organisation caritative enregistrée sous le numéro 328158