Les communautés à travers l’Afrique et l’Asie ont été dévastées par de fortes inondations. Nos équipes sont sur le terrain pour fournir un soutien essentiel aux familles sinistrées dans le besoin.

Un don à notre Appel Global de Solidarité sur les inondations permettra à Islamic Relief d’intervenir rapidement, même s’il y a peu de couvertures médiatique sur cette urgence.

Faites un don et Sauvez une vie maintenant !

 

SOUDAN

Le Soudan est en état d’urgence nationale à la suite des ravages causés par les inondations. À ce jour, 99 personnes ont été tuées et 46 autres blessées. Plus de 100 000 maisons ont été endommagées et, au total, plus de 500 000 personnes ont été touchées.

Les fortes pluies saisonnières – principalement en Éthiopie voisine – ont provoqué les inondations, qui ont fait monter le Nil à son plus haut niveau en 100 ans. Les États de Khartoum, du Blue Nile, du River Nile, de Gezira, du Kordofan-Ouest et du Darfour-Sud sont parmi les plus touchés.

 

Réponse d’Islamic Relief aux inondations au Soudan

Notre équipe est sur le terrain pour répondre aux besoins des communautés locales du Kordofan Ouest. Nous coordonnons étroitement avec d’autres organismes humanitaires et les agences des Nations Unies.

Nos priorités actuelles sont de fournir de la nourriture, des abris temporaires et de l’eau potable aux familles touchées par les inondations dans le Kordofan Ouest, qui a été très durement touché.

 

Bangladesh

A travers le Bangladesh, 36 districts ont été dévastés par les inondations. Au cours des deux derniers mois, plus de 250 personnes en sont mortes. Les inondations prolongées ont non seulement coûté des vies, mais aussi les moyens de subsistance des gens. L’industrie de la pêche a subi de lourdes pertes. Les lacs et les fermes piscicoles sur environ 17 000 hectares sont détruits.

 

Ces multiples inondations continues ont perturbé la culture du riz (cultivé pendant la saison des pluies) car les terres restent submergées dans l’eau. Cela pourrait avoir un impact catastrophique sur la production de riz cette année, car cette variété représente 36 % de la production de riz au Bangladesh.

 

Réponse d’Islamic Relief aux inondations au Bangladesh

Pour protéger les communautés dans le besoin, notre projet de rétablissement des inondations nous a déjà permis de construire 160 pour les toilettes, 112 puits à tubes, y compris les murs de briques. Nous avons également mis sur pied deux groupes pour aider les communautés à mettre au point des systèmes prévision d’alerte en temps de crise.

 

 

Niger

De graves inondations au Niger au cours du dernier mois ont tué au moins 51 personnes, et plus de 281 000 Nigériens ont été touchés dans 8 régions du pays. L’une des zones les plus touchées est Niamey –la capitale. Des milliers de maisons ont été détruites et des terres cultivées submergées par la montée des eaux des rivières. De plus, les prévisions indiquent que d’autres pluies sont attendues au cours des prochaines semaines.

Les communautés locales ont maintenant un besoin urgent d’aide humanitaire – y compris 1 361 familles qui sont actuellement déplacées et hébergées dans des bâtiments scolaires. Alors que la nouvelle session scolaire doit commencer le 15 septembre, ces familles ont reçu l’ordre de quitter les bâtiments.

Reponse d’Islamic Relief aux inondations au Niger

Nos équipes sur le terrain fournies un soutien essentiel et coordonneront avec d’autres organismes humanitaires afin d’assurer une réponse efficace. Cela comprend le soutien en espèces d’urgence (pour fournir un abri) aux familles ainsi que l’aide alimentaire. Nous sensibiliserons également d’urgence aux risques (associés) de Covid-19 et du Malaria.

 

Pakistan

Trois jours de pluies de mousson à travers le Pakistan ont tué 176 personnes et grièvement blessé plus d’une centaine de personnes, avec des milliers d’autres sinistrés dans le Sindh, le Pendjab, l’AJ Cachemire, le Baloutchistan et une d’autres régions. Au moins un millier de foyers ont été touchés et les moyens de subsistance ravagés.

Des milliers de bétails à Maleer et Bhans sont morts, les poulaillers ont été largement détruits et la propagation des maladies provenant des déchets et des carcasses d’animaux devrait augmenter. De plus, les rues et les maisons ont été inondées d’eaux usées dans la ville portuaire de Karachi, dans le sud du pays.

 

La Reponse d’Islamic Relief aux inondations au Pakistan

Pour soutenir les personnes en crise, notre équipe d’intervention d’urgence a été mobilisée. Les évaluations rapides des besoins ont été réalisé à Thatha, Sajawal, Singh et Karachi afin de soutenir les familles touchées par les inondations de la manière la plus efficace possible.

Nos équipes d’intervention d’urgence au Cachemire AJ, au Baloutchistan et à Khyber Pakhtunkhwa qui sont déjà sur le terrain pour fournir un soutien à Covide-19 et continueront de soutenir les habitants dans le besoin.

 

 

Plus de 90 % des décès liés aux catastrophes naturelles surviennent dans les pays en développement

Les situations d’urgence mettent des communautés entières en danger avec des effets dévastateurs à long terme.

Partout dans le monde, le changement climatique affecte de plus en plus les communautés, laissant les familles subir les effets des catastrophes naturelles liées aux conditions météorologiques et des communautés entières sont ruinées. Laissés avec un accès limité ou sans accès à l’eau potable, à l’abri, à l’électricité ou à la nourriture, la vie des familles touchées est bouleversée.

© Islamic Relief © 2020 | Tous droits réservés | organisation caritative enregistrée sous le numéro 328158