Nourrir les gens à la fin de la journée de jeûne représente un acte spirituel très gratifiant selon la tradition islamique.

« Celui qui aide à rompre le jeûne une personne qui jeûne, il aura la même récompense que lui (celui qui jeûne) sans rien diminuer de la récompense de la personne qui jeûne. » [Sunan An-Nasaa’i]

Le Programme Iftaar d’Islamic Relief offre l’opportunité à de nombreuses familles vulnérables à travers le monde qui ne savent pas d’où proviendra leur prochain repas de recevoir un colis alimentaire du Ramadan. Cela allège leur fardeau pendant le mois de Ramadan tout en permettant aux donateurs de recueillir la récompense des dons de bienfaisance.

Bilan Distribution Iftaar – Fidya 2020

Fidya (L’aumône en cas de maladie)

En cas de maladie ou de vieillesse si cela est possible et sans trop de peine, on doit jeûner. Mais si on espère guérir, on attend son rétablissement pour remplacer les jeûnes manqués. Autrement on doit s’acquitter de la Fidya pour chaque jour de jeûne manqué.

 

« …Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter (le jeûne) qu’avec grande difficulté, il y a une compensation : nourrir un pauvre. Et si quelqu’un le fait de son propre gré, c’est pour lui ; mais il est mieux pour vous de jeûner ; si vous le saviez ! » S 2 V 184

 

« Il est permis à la personne âgée, comme mesure d’allégement, de rompre le jeûne et de nourrir, pour chaque jour, un pauvre. » Rapporté par al Hakim

Partagez avec ceux qui en ont le plus besoin !

 

 

Faites un Don

Note : le don d’iftaar est un sadaqa sunna et ne peut être offert de votre Zakaat.

© Islamic Relief © 2021 | Tous droits réservés | organisation caritative enregistrée sous le numéro 328158