19 Avril 2022

Des milliers de personnes à travers le monde ne bénéficient pas des distributions de nourriture vitale pour le mois sacré du Ramadan en raison de la hausse des prix des denrées alimentaires, a déclaré aujourd’hui Islamic Relief.

L’organisation distribue des colis alimentaires pour le Ramadan à plus d’un million de personnes vulnérables dans 33 pays. Mais le coût des denrées alimentaires augmentant rapidement dans le monde entier, l’organisation a dû, dans certains pays, soit réduire le nombre de personnes recevant de la nourriture, soit réduire la quantité de nourriture dans chaque distribution.

Zaheer Afzal, qui coordonne les distributions de nourriture du Ramadan d’Islamic Relief depuis plus de 10 ans, a déclaré:

« C’est le Ramadan le plus difficile que nous ayons jamais eu pour la distribution de nourriture, parce que la nourriture est maintenant si chère et, dans certains cas, impossible à obtenir. La guerre en Ukraine y contribue, mais les prix des denrées alimentaires augmentaient déjà avant le début de la guerre. Aujourd’hui, cela devient une énorme crise mondiale. La pandémie du Covid-19 a créé de nombreux défis pour les distributions, mais ce n’était rien comparé à la situation actuelle. Notre personnel à travers le monde travaille 24 heures sur 24 pour fournir suffisamment de nourriture pour les distributions prévues, tout en jeûnant. Je suis très fier d’eux.

« Le ramadan est une période si importante de l’année pour les musulmans du monde entier et, face à tant de souffrances, nous voulons nous assurer que les familles disposent d’aliments nutritifs et savoureux pour célébrer leur Iftars (rupture du jeûne le soir) et pour les fêtes de l’Aïd.

« Nous sommes dévastés par le fait que nous ayons dû réduire le nombre de personnes recevant de la nourriture pendant le Ramadan cette année. En cette période d’augmentation de la faim dans le monde, nous voulons absolument nourrir le plus grand nombre de personnes possible. »

 

Yémen – Les prix élevés du blé dus à la guerre en Ukraine signifient moins de nourriture pour les gens pendant le Ramadan

En raison des prix élevés des denrées alimentaires et du carburant au Yémen, plus de 1 300 personnes vont être privées de denrées alimentaires dont elles ont un besoin urgent. La crise au Yémen a entraîné l’une des plus grandes crises de malnutrition au monde, et pourtant l’équipe d’Islamic Relief a dû réduire le nombre de familles recevant des colis alimentaires pour le Ramadan de 10 255 à 8 948.

Les prix des denrées alimentaires étaient déjà élevés au Yémen après sept années de conflit, mais la guerre en Ukraine – d’où le Yémen importe un tiers de son blé – a entraîné une augmentation des prix de 30 %.

Ibrahim Alhomadi, directeur national par intérim d’Islamic Relief Yemen, a déclaré :

« Il est tragique que nous ayons dû réduire les livraisons de nourriture pour le Ramadan que nous fournissons alors que 21 millions de personnes – plus des deux tiers de la population – ont besoin d’une aide humanitaire et que les cliniques soutenues par Islamic Relief sont actuellement inondées d’enfants mal nourris au bord de la famine. »

 

Somalie – Des milliers de familles se retrouvent sans nourriture en raison de l’augmentation drastique des prix des denrées alimentaires

En Somalie, Islamic Relief avait prévu de distribuer des colis alimentaires pour le Ramadan à 4 215 familles, mais il ne peut maintenant en distribuer que 3 181 en raison de la hausse des prix dans le pays. Les colis alimentaires contiennent 25 kg de riz, 25 kg de farine, 25 kg de sucre, 3 litres d’huile de cuisson et 5 kg de dattes. L’équipe distribuera également 50 dollars en espèces à 6 000 familles, mais malheureusement, cet argent leur permettra d’acheter beaucoup moins de nourriture que l’année dernière. Le prix de l’huile de cuisson a doublé depuis le Ramadan de l’année dernière, passant de 4 à 8 dollars pour 3 litres, tandis que le prix d’un sac de riz de 25 kg est passé de 13,7 à 18 dollars, et celui d’un sac de farine de 15 à 18 dollars.

Shukri Ali, responsable des programmes d’Islamic Relief en Somalie, a déclaré :

« Il est très douloureux pour nous de devoir réduire le nombre de personnes qui recevront des colis alimentaires pour le Ramadan, car notre pays est en crise après tant d’années de sécheresse et de conflit. Les prix des denrées alimentaires sont plus élevés que jamais, mais les besoins sont colossaux. Des millions de Somaliens sont menacés par la famine. Les taux de malnutrition infantile montent en flèche et des milliers d’enfants meurent déjà.  

« Je sais que les familles qui reçoivent 50 dollars en espèces vont se demander comment dépenser cet argent. Elles ont plus à acheter que de la nourriture, mais même si elles dépensent tout en nourriture, cela ne suffira que pour une courte période de temps. »

 

Réduction de l’approvisionnement en huile de cuisson en raison de l’augmentation de 100 % des prix en Indonésie

En Indonésie, le prix de l’huile de cuisson a commencé à augmenter en octobre dernier et elle est devenue très rare sur les marchés locaux. Dans un cas, le personnel d’Islamic Relief a entendu parler d’une femme qui mourait dans une longue file d’attente pour acheter de l’huile. Le gouvernement a plafonné le prix à 14 000 roupies (environ 1 dollar) le litre en janvier, puis l’a supprimé à la mi-mars. En conséquence, les prix ont depuis doublé.

Le personnel d’Islamic Relief a eu du mal à acheter de l’huile à un prix compétitif. Bien qu’ils aient essayé de trouver des alternatives comme l’huile de noix de coco, ils ont finalement dû réduire la quantité d’huile contenue dans les colis alimentaires de six à quatre litres.

Zul Ashfi Mendrofa d’Islamic Relief Indonésie a déclaré :

« C’est la première fois qu’Islamic Relief a dû réduire le nombre de produits dans ses colis alimentaires. L’huile de cuisson est très importante pendant le Ramadan car les gens mangent beaucoup d’aliments frits. Il est ironique que l’Indonésie soit le premier producteur mondial d’huile de palme mais que l’huile de cuisson soit si chère et difficile à trouver. »

Malgré les difficultés rencontrées pour effectuer des distributions pendant la pandémie du Covid-19, Islamic Relief a pu accroître sa portée ces dernières années. Au cours du Ramadan de l’année dernière, les colis alimentaires de l’organisation caritative ont été distribués à plus d’un million de personnes dans le monde entier – un record.

Islamic Relief distribue des colis alimentaires pour le Ramadan dans 33 pays. Ils sont distribués aux musulmans et aux non-musulmans. Nous distribuons également des cadeaux d’Aïd pour les enfants, notamment des vêtements neufs, des uniformes scolaires et des bons d’achat, dans 13 pays, dont l’Afghanistan, la Somalie, le Soudan, la Syrie, le Territoire palestinien occupé et le Yémen.

© Islamic Relief © 2021 | Tous droits réservés | organisation caritative enregistrée sous le numéro 328158