Les fauteuils roulants, les béquilles ou d’autres indicateurs visuels des incapacités sont souvent la première chose qui nous vient à l’esprit lorsque nous parlons d’invalidité. Mais qu’en est-il des handicaps qui ne sont pas si immédiatement apparentes ? Le défi de vivre avec des « handicaps invisibles » est quelque chose que Haya, 19 ans, est très familier.

Haya, qui vit avec sa famille à Gaza, a été diagnostiquée sourde-muette à l’âge de deux ans. En grandissant, elle a connu de nombreux défis, surtout lorsqu’il s’agit de communiquer avec les gens.

« Lorsque la plupart des gens s’approchent de moi pour la première fois, ils pensent que je suis comme eux », dit Haya. « Il y a toujours une pause gênante quand je ne parle pas en retour ».

Enfant, elle a fait de son mieux pour être comme les autres enfants, mais au fil des ans, elle a gagné en confiance.

« Contrairement à d’autres, mon handicap n’est pas exposé, mais je ne le cache pas non plus. Ça a l’air ringard, mais je ne veux pas faire semblant. C’est moi, j’ai un handicap, je m’en occupe.

Passionnée par l’éducation, elle a été déçue lorsqu’elle a appris qu’elle ne pouvait pas poursuivre un diplôme en presse et en médias dans son université locale.

« J’ai toujours aimé la photographie, et quand on m’a dit que je ne pourrais pas en raison de mon handicap, cela m’a rendu plus déterminé à prouver que tout le monde avait tort. J’ai fini par m’inscrire à une formation spécialisée en photographie dans une autre université, et je suis fière de ne pas avoir laissé les contradicteurs me retenir », ajoute Haya.

Haya, 19 ans, est formée par le service des médias d’Islamic Relief Palestine

Aujourd’hui Haya est une source d’inspiration pour de nombreuses filles à Gaza et fait maintenant un stage avec Islamic Relief Palestine.

« Islamic Relief m’a accordé une formation de six mois dans leur département des médias. J’étais si heureuse quand j’ai appris la nouvelle. Mais ensuite, j’ai eu un peu peur parce que je savais qu’aucune personne sourde-muette n’avait déjà travaillé avec Islamic Relief Palestine. Mais l’opportunité de développer davantage mes compétences en photographie l’emportait sur mes peurs, et j’ai décidé d’enseigner la langue des signes à mes collègues pour briser nos barrières de communication ».

Haya continue de plaider en faveur d’une plus grande inclusion et d’une plus grande visibilité en ce qui concerne les handicaps. Sur la base de ses propres expériences, Haya sait que lorsque les filles sont éduquées, elles deviennent plus conscientes de leurs droits. Elle fait donc pression pour que davantage de possibilités s’offrent aux personnes handicapées, aux femmes et aux filles, car elle croit fermement que cela profite à la société dans son ensemble.

« La formation à Islamic Relief a renforcé ma confiance en moi et je suis maintenant en mesure de dire au monde que les personnes handicapées ne sont pas différentes des autres, que nous avons un but et que nous sommes capables de contribuer au travail. Mon expérience au service des médias d’Islamic Relief en est la preuve.

Islamic Relief espère que l’offre de programmes de stagiaires à des personnes comme Haya montre l’importance de l’inclusion et aide à changer les idées préconçues sur les personnes handicapées.

Pour les femmes handicapées, c’est d’autant plus important qu’elles sont confrontées à une double discrimination. Ils sont vus différemment en raison de leur handicap et de leur féminité. Islamic Relief travaille incroyablement dur pour contester cela.

« Je ne peux pas me battre avec des mots car ma voix n’existe pas, mais mon esprit a toujours été plus fort que mon handicap. Je veux montrer aux filles que nous ne devrions jamais être limités par quoi que ce soit, que ce soit physique ou sociétal », dit Haya.

Les Nations Unies avaient déclaré le 3 décembre Journée internationale des personnes handicapées, une célébration annuelle des personnes handicapées.

Grâce à la défense des droits, aux campagnes et à la sensibilisation communautaire, Islamic Relief change les attitudes et veille à ce que les personnes handicapées puissent avoir accès à une éducation inclusive et de qualité, à des possibilités de travail et à des soins.

Voulez-vous soutenir notre travail, afin que nous puissions réaliser plus de rêves comme ceux de Haya ? Faites un don maintenant !

© Islamic Relief © 2020 | Tous droits réservés | organisation caritative enregistrée sous le numéro 328158