Monday September 5, 2022

Bonjour à tous,
Suite à l’annonce faite aujourd’hui par l’ONU selon laquelle certaines parties de la Somalie devraient tomber dans la famine entre octobre et décembre de cette année, veuillez trouver ci-dessous une nouvelle déclaration du IR sur la crise. La dernière analyse est ici. Nous avons des porte-parole dans la région qui peuvent parler de la situation.

Dernier appel au secours pour éviter la famine en Somalie

La nouvelle analyse de la sécurité alimentaire en Somalie, publiée aujourd’hui, doit être le dernier appel à la communauté internationale pour qu’elle agisse maintenant et empêche la Somalie de sombrer dans la famine. Des centaines de milliers de vies sont en danger si l’aide ne parvient pas d’urgence aux populations sur le terrain, avertit Islamic Relief.

Alors que les analyses montrent que les gens sont déjà affamés et que la famine n’est probablement plus qu’à quelques semaines d’être déclarée dans certaines parties du pays, attendre une déclaration officielle de famine serait un retard honteux. Plus de 260 000 personnes sont mortes lors de la famine de 2011 dans la région, et environ la moitié d’entre elles étaient déjà décédées au moment où la crise a été officiellement déclarée comme une famine.

Quatre saisons des pluies consécutives ratées – la pire sécheresse de la région depuis 40 ans – ont anéanti les cultures et le bétail et ont forcé plus d’un million de Somaliens à quitter leur foyer dans une quête désespérée de nourriture et d’eau. 66 % des personnes qui fuient sont des enfants. Pourtant, la réponse internationale a été, et est toujours, beaucoup trop lente. La prochaine saison des pluies s’annonce également mauvaise.

Waseem Ahmad, PDG d’Islamic Relief Worldwide, déclare :

«Le choix est clair : agir maintenant pour acheminer davantage d’aide sur le terrain et sauver des vies, sinon de nombreuses personnes mourront. Les chiffres alarmants d’aujourd’hui doivent inciter les donateurs à agir. Sans une augmentation urgente de l’aide, des centaines de milliers de vies sont en danger.

«Le monde ne doit pas attendre que la famine soit déclarée, nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour la prévenir. Les travailleurs humanitaires et les familles en Somalie savent déjà que les gens sont affamés, les enfants et les personnes âgées étant confrontés à une douleur et une souffrance particulièrement aiguës. Dans un seul camp de Baidoa, on dit que plus de 300 enfants sont morts au cours des trois derniers mois. Les travailleurs humanitaires d’Islamic Relief ont rencontré des familles qui ont marché pendant des jours sous une chaleur torride pour atteindre les camps dans l’espoir de recevoir une aide vitale, mais lorsqu’elles arrivent, il n’y a tout simplement pas assez de nourriture pour tout le monde et les maladies sévissent. Des enfants et des personnes âgées sont morts de faim et de soif pendant le voyage, tandis que les femmes et les jeunes filles risquent d’être attaquées alors qu’elles marchent seules pendant des kilomètres.

«Nous assistons actuellement à des catastrophes climatiques sans précédent dans le monde entier. Des pires inondations de mémoire d’homme au Pakistan à la pire sécheresse depuis des décennies en Somalie, ce sont souvent les personnes qui contribuent le moins au changement climatique qui en subissent les conséquences les plus graves. Nous avons besoin d’un véritable engagement mondial pour lutter contre la crise climatique et nous en avons besoin de toute urgence.»

En Somalie, les organisations humanitaires locales, nationales et internationales peuvent atteindre et atteignent les communautés qui en ont le plus besoin, et les preuves montrent clairement que lorsque les moyens de subsistance et le bétail sont protégés, les gens sont beaucoup moins susceptibles de tomber dans l’ombre mortelle de la famine.

Islamic Relief est sur le terrain en Somalie – et dans d’autres régions de la Corne de l’Afrique touchées par la sécheresse – et fournit de la nourriture, de l’eau, de l’argent et des soins de santé. Jusqu’à présent, Islamic Relief a aidé plus de 167 000 personnes dans la région, mais on a du mal à réunir suffisamment de fonds pour intensifier notre réponse, car la crise n’a reçu que peu d’attention.

Islamic Relief appelle à une augmentation immédiate de l’aide humanitaire afin de sauver des vies dès maintenant. La communauté internationale doit également aider les communautés à faire face aux conséquences à long terme de la sécheresse sur les moyens de subsistance et le mode de vie des populations et renforcer la résilience des communautés face au changement climatique.

© Islamic Relief © 2022 | Tous droits réservés | organisation caritative enregistrée sous le numéro 328158

OFFREZ UN PRÉSENT: