Le Kenya est un pays densément peuplé de 48 millions d’habitants avec un grand capital humain. Cependant, avec environ un tiers de la population vivant avec moins de 1,90 dollar (1,40 euro) par jour, des périodes de sécheresse de plus en plus fréquentes et une croissance démographique croissante, les communautés locales sont en difficulté. Répondre aux sécheresses en particulier devient de plus en plus difficile.

En plus les conflits et les épidémies supplémentaire, les sécheresses ont un impact particulièrement dévastateur sur les communautés locales. Plus d’un quart de l’économie dépend de l’agriculture et l’effet des mauvaises saisons des pluies sur le bétail et les cultures a été incroyablement élevé. Au total, 3,4 millions de personnes ont été laissées en situation d’insécurité alimentaire, face à un avenir incertain.

Les niveaux élevés d’insécurité alimentaire, la réduction des pâturages et de l’eau, le nombre limité de fourrages disponibles et l’augmentation de la charge de travail des enfants et des femmes font des ravages considérables pour la population locale. En fait, la malnutrition est actuellement la principale cause de décès chez les enfants de moins de cinq ans, dont 369 000 souffrent de malnutrition aiguë.

Pour les habitants du Kenya, la vie est incroyablement difficile :

  • 11% de la population est au chômage (BIT, 2017)
  • 1 enfant sur 20 n’atteint pas son 5ème anniversaire (Banque mondiale/UNICEF, 2016-17)
  • 1 enfant sur 3 souffre de retard de croissance (UNICEF, 2013)
  • Plus de 20 % des adultes sont analphabètes (UNESCO, 2014)

Notre réponse à la crise alimentaire au Kenya et dans la Corne de l’Afrique nous a permis de fournir de l’eau salubre, des soins de santé, de la nourriture et de la nutrition à des milliers de familles en crise. À long terme, nos programmes de subsistance et d’éducation continuent d’améliorer les perspectives de la vie de milliers de personnes. Avec les catastrophes climatiques et naturelles qui menacent les communautés, nous aidons les agriculteurs locaux à devenir de plus en plus résilients aux effets des catastrophes climatiques telles que la sécheresse et nous assurons que les agriculteurs peuvent maintenir un revenu durable solide sans avoir besoin de l’aide financière ou l’aide d’urgence.

Nos autres travaux portent principalement sur les besoins des plus vulnérables : les enfants de moins de cinq ans, les femmes enceintes et les mères allaitantes. Nous sommes sur le terrain depuis 1993, lorsque le Islamic Relief a lancé pour la première fois un programme de parrainage d’orphelins pour offrir à de nombreux enfants du Kenya la possibilité d’un avenir meilleur.

© Islamic Relief © 2020 | Tous droits réservés | organisation caritative enregistrée sous le numéro 328158