Friday September 9, 2022

Des personnes touchées par les inondations transportant des colis de secours à Mirpur khas, Sindh.

90% des personnes touchées par les inondations dévastatrices au Pakistan sont confrontées à des pénuries alimentaires à long terme, selon une nouvelle enquête d’Islamic Relief.

L’évaluation, réalisée fin août dans les provinces du Baloutchistan et du Sindh, a également révélé que les trois quarts des personnes interrogées n’avaient pas accès à l’eau potable.

Islamic Relief a organisé 50 groupes de discussion auxquels ont participé environ 400 personnes dans les communautés touchées par les inondations. Nous avons également mené des entretiens approfondis avec plus de 85 personnes touchées, des responsables communautaires, des fonctionnaires et des travailleurs humanitaires.

Les résultats révèlent que les inondations ont privé de nombreuses personnes de leurs principales sources de nourriture et de revenus, ce qui rend plus probable le fait qu’elles soient confrontées à la faim et à la pauvreté à long terme.

Moyens de subsistance détruits, économies envolées

Selon les autorités, un tiers du Pakistan est aujourd’hui sous les eaux, après que le pays a été frappé par des précipitations 2,9 fois supérieures à la moyenne sur 30 ans.

Plus de 1 300 personnes ont été tuées et des centaines de milliers ont été contraintes de fuir leur foyer. Le nombre total de personnes touchées est estimé à 33 millions, soit un Pakistanais sur sept.

La majorité des personnes ayant répondu à l’enquête d’Islamic Relief (73%) nous ont dit avoir perdu leur principale source de revenus, 81% d’entre elles ayant perdu leur bétail. D’autres ont perdu des terres agricoles ou l’accès à la pêche, et 84 % ont déclaré avoir perdu des cultures vivrières.

Les destructions généralisées ont suscité des craintes croissantes d’épidémies de maladies mortelles. Au Baloutchistan, 73 % des personnes interrogées par Islamic Relief ont déclaré ne pas avoir accès à de l’eau potable, tandis que 71 % ont dit être obligées de déféquer en plein air, les latrines ne fonctionnant plus à cause des inondations.

De nombreuses personnes ont également vu leurs économies anéanties, en particulier dans les communautés rurales où beaucoup de gens n’ont pas de compte bancaire et gardent leurs économies en espèces chez eux. Cet argent a été littéralement emporté par les eaux de crue et ceux qui ont encore des économies les épuisent pour faire face à la crise actuelle.

Pour les femmes, il y a des préoccupations supplémentaires car la destruction a entraîné un manque d’espaces sûrs et privés. De nombreuses femmes avec lesquelles Islamic Relief s’est entretenu ont déclaré que les conditions extrêmement rudimentaires et surpeuplées dans lesquelles elles s’abritent maintenant leur font craindre le harcèlement, les agressions sexuelles et les abus.

La situation humanitaire devrait s’aggraver avec la poursuite de la saison de la mousson et les fortes pluies attendues.

Un impact dévastateur “pour longtemps”.

Abdul Hadi Khattak, spécialiste du suivi et de l’évaluation d’Islamic Relief, qui a dirigé l’évaluation, affirme que les inondations “affectent tout le tissu de la vie.”

“Les gens ont tout perdu et nous avons constaté des dégâts colossaux sur les maisons, les barrages, l’agriculture, l’horticulture, le bétail, les revenus, les systèmes d’eau et les installations sanitaires. Les inondations touchent tous les aspects de la société et nous craignons qu’elles ne continuent à avoir un impact dévastateur sur la vie des gens pendant longtemps encore”.

“Avec une telle destruction des cultures et du bétail et des moyens de subsistance anéantis, il est clair que beaucoup plus de personnes vont être poussées vers la faim et la pauvreté dans les mois à venir. Il est vital qu’elles reçoivent le soutien adéquat dès maintenant.”

Travailler pour atteindre un demi-million de personnes

Islamic Relief est présent sur le terrain dans les provinces du Sind, du Baloutchistan et de Khyber Pakhtunkhwa (KP) et travaille dans le cadre du Comité d’urgence pour les catastrophes du Royaume-Uni (DEC) afin de collecter davantage de fonds et d’atteindre un plus grand nombre de personnes dans le besoin.

L’évaluation a été réalisée afin de garantir une approche bien informée et adaptée à nos efforts pour soutenir les personnes touchées par les inondations. Jusqu’à présent, nous avons apporté une aide d’urgence à plus de 50 000 personnes, notamment de la nourriture, des tentes, des kits d’hygiène, de l’argent liquide, des ustensiles de cuisine et des réserves d’eau potable.

Nous travaillons avec les autorités nationales et provinciales pour aider les personnes dans le besoin. Nous avons formé des volontaires à l’intervention d’urgence et participé aux évacuations. Nous fournirons également un abri à plus de 4 000 familles laissées sans abri par les inondations.

Notre objectif est d’atteindre un demi-million de personnes grâce aux efforts de secours. Alors que notre réponse d’urgence se poursuit, nous plaidons pour un plan de développement à long terme afin d’aider le Pakistan à se remettre de cette catastrophe sans précédent.

La population pakistanaise a désespérément besoin d’aide, notamment d’articles de survie de base. Veuillez nous aider à continuer à atteindre les personnes vulnérables. Faites un don à l’appel pour les inondations au Pakistan.

© Islamic Relief © 2022 | Tous droits réservés | organisation caritative enregistrée sous le numéro 328158

OFFREZ UN PRÉSENT: