Islamic Relief a fourni des colis alimentaires à plus de 1,3 million de personnes pendant le mois sacré du Ramadan, malgré des défis sans précédent liés à la hausse des prix des denrées alimentaires et au manque de disponibilité dans de nombreux pays.

La guerre en Ukraine exacerbe la crise de la faim dans le monde : elle perturbe l’approvisionnement en blé et en pétrole, faisant grimper les prix et laissant de nombreuses familles dans l’incapacité d’acheter des aliments de base.

Des colis alimentaires contenant des denrées de base telles que du riz, des haricots, de la farine, des dattes, de l’huile et du sucre ont été distribués dans 33 pays d’Afrique, d’Asie, du Moyen-Orient et d’Europe. Outre la nourriture, Islamic Relief a également fourni aux familles démunies de l’argent liquide afin qu’elles puissent acheter ce dont elles ont le plus besoin, ainsi que des bons d’alimentation à utiliser dans les petits magasins et soutenir les économies locales.

Dans la Corne de l’Afrique, où la pire période de sécheresse depuis des décennies a plongé de nombreuses familles dans la faim et le dénuement, Islamic Relief a distribué des colis alimentaires et une aide en espèces à plus de 100 000 personnes en Éthiopie et à plus de 70 000 en Somalie.
En Afghanistan, où l’effondrement économique de ces derniers mois signifie que 95 % des personnes ne mangent pas à leur faim, les équipes d’Islamic Relief ont distribué des colis alimentaires à plus de 200 000 personnes dans le pays.
Au Yémen, sept années de conflit ont fait que près de la moitié des jeunes enfants souffrent de malnutrition. Les équipes d’Islamic Relief ont distribué des colis alimentaires et des bons d’alimentation au profit de plus de 150 000 personnes.
À l’approche des célébrations de l’Eid-al-Fitr, Islamic Relief a également distribué des cadeaux tels que des vêtements et des uniformes scolaires à environ 70 000 enfants dans 13 pays, dont la Syrie et le Territoire palestinien occupé.

Zaheer Afzal, qui coordonne les distributions du Ramadan d’Islamic Relief mondial depuis plus de 10 ans, a déclaré :

«La faim dans le monde est en hausse, en raison de nombreux facteurs, notamment les impacts de la pandémie de Covid-19, aggravés aujourd’hui par la crise en Ukraine. Ces colis alimentaires du Ramadan offrent aux familles pauvres une bouée de sauvetage vitale en cette période critique. Mais la combinaison de la hausse des prix des denrées alimentaires et des carburants et de la perturbation des chaînes d’approvisionnement a fait de ces distributions de ramadan les plus difficiles dont je me souvienne. Il est de plus en plus coûteux de remplir les colis alimentaires, même les plus simples, et de les transporter vers les communautés isolées.

«Mais grâce à nos supporters du monde entier et aux efforts de nos équipes sur le terrain, nous avons quand même réussi à atteindre encore plus de personnes que l’année dernière et à répandre un peu d’espoir dans le monde.»

Les impacts de la crise en Ukraine se font sentir dans le monde entier, et pourraient pousser des millions de personnes vers la famine. Islamic Relief appelle les nations riches à fournir davantage de soutien pour aider les pays les plus pauvres à faire face à l’impact de la hausse des coûts de l’alimentation et de l’énergie.

Notes

En 2021, Islamic Relief a distribué des colis alimentaires pour le Ramadan à 1,2 million de personnes.

© Islamic Relief © 2021 | Tous droits réservés | organisation caritative enregistrée sous le numéro 328158