Dans les villes en l’Inde, des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants vivent dans des bidonvilles, dans la rue ou dans des régions rurales sans accès à des installations sanitaires adéquates et à un endroit sûr où dormir.

Pris au piège dans un cycle de pauvreté, ces millions d’enfants et d’adultes se voient également refuser le droit à l’éducation. Les enfants étant poussés au travail et les parents n’ayant pas les moyens de payer les frais de scolarité, il est souvent impossible d’avoir une éducation.

En fait, plus d’un tiers de la population analphabète mondiale se trouve en Inde, où 266 millions de personnes ne savent ni lire ni écrire. Plus des deux tiers des adultes à travers l’Inde sont analphabètes, tandis que près d’un enfant sur deux en Inde ne fréquente pas l’école secondaire.

Pour les femmes et les filles en particulier, les obstacles à l’accès à l’éducation sont encore plus difficiles à surmonter, les normes socioculturelles imposant un lourd fardeau des tâches ménagères aux femmes. Les filles dans les familles à faible revenu sont vulnérables à l’exploitation sexuelle et au mariage précoce ou forcé. Ces femmes et ces filles risquent d’être victimes d’abus toute une vie.

C’est là que l’accès à l’éducation et au travail est essentiel pour aider ces gens à sortir du cycle infernal de la pauvreté et à bâtir un avenir plus sûr et plus prometteur.

Islamic Relief : Aider les veuves à sortir de la pauvreté.

Piégé dans le cycle brutal de la pauvreté et sans le soutien d’organisations telles que Islamic Relief, forger un avenir plus stable peut sembler presque impossible.

Lorsque nous avons rencontré Khadija* par exemple, elle avait déménagé à Delhi avec son mari à la recherche d’une vie meilleure. Ils n’avaient pas de terres et peu de possibilités de travail dans leur village natal.

Cependant, le destin prit une tournure fatale. Le mari de Khadija décéda et elle s’est retrouvée dans les rues de Delhi avec ses six enfants. Ils vivaient mal depuis huit ans, dans un besoin désespéré de soutien. Parce qu’elle n’avait pas de papiers d’identité, elle était souvent aussi la cible de la police qui lui demandait d’aller ailleurs et était souvent dépouillée de ses économies et de ses biens.

À Islamic Relief, nous soutenons des programmes de formation professionnelle pour les femmes et les enfants afin qu’ils puissent acquérir les compétences nécessaires pour gagner leur vie. Nous mettons également en œuvre un programme d’éducation dans l’Uttar Pradesh, afin de donner aux individus les meilleures chances de construire un avenir meilleur.

En plus, notre ‘Projet de Sécurité Sociale’ touche également des enfants et des femmes des rues très vulnérables, en leur fournissant un soutien aux moyens de subsistance, des abris et des soins de santé pour leurs permettre de mener une vie plus sûre et plus heureuse.

Alhamdulillah, nous avons trouvé Khadija à temps et l’avons aidée à obtenir une carte d’identité, ce qui lui a permis d’avoir une carte de rationnement pour recevoir de la nourriture subventionnée. Elle a pu aussi ouvrir un compte en banque pour que son argent soit en sécurité. Khadija a également présenté une demande pour une pension de veuve.

Enfin, Khadija a aussi suivi les cours d’alphabétisation pour améliorer ses chances d’obtenir un emploi à l’avenir :

« J’étais analphabète. Je ne pouvais rien lire dans les livres de ma fille. Maintenant, avec ces cours, je peux lire un peu. C’est vraiment bon. »

Insha’Allah, l’avenir de Khadija continuera à être plus brillant. Merci de soutenir notre travail et d’offrir à Khadija et à beaucoup d’autres femmes vulnérables une stabilité et un espoir pour l’avenir. Vos dons nous aident à sauver et à transformer des millions de vies en Inde et dans le monde entier. Jazakum Allah khairan.

Si vous souhaitez transformer la vie de veuves comme Khadija, faites un don aujourd’hui et sauvez une vie.

© Islamic Relief © 2020 | Tous droits réservés | organisation caritative enregistrée sous le numéro 328158